Pin It

Voici les étapes à suivre pour connaître les accords pour faire l'harmonisation de la gamme majeure.

Si vous aimeriez connaître les accords que vous pouvez créer avec les notes de la gamme majeure, cela s'appelle l'harmonisation de la gamme.

l'harmonisation de la gamme majeure consiste à construire un accord sur une note de la gamme majeure, en utilisant le cercle de tierces pour choisir les notes de l'accord.

L'harmonisation de la gamme est essentielle pour progresser dans la formation et l'apprentissage de l'harmonie. Cela vous permet d'identifier la différence dans le son des accords à trois sons.

La gamme majeure est une gamme diatonique, c’est-à-dire qu’elle est composée de sept notes séparées de cinq tons et deux demi tons. Afin de connaître le type d'accord qu'on va créer sur chaque degré de la gamme, il faut d'abord déterminer les intervalles entre chaque note de la gamme.

Quels sont les intervalles dans la gamme majeure ?

La distance entre les notes d'une gamme majeure est comme suit :

  • La distance entre le 1er et le 2e degré : un ton ;
  • La distance entre le 2e et le 3e degré : un ton ;
  • La distance entre le 3e degré et le 4e degré : un demi-ton ;
  • La distance entre le 4e degré et le 5e degré : un ton ;
  • La distance entre le 5e degré et le 6e degré : un ton ;
  • La distance entre le 6e degré et le 7e degré : un ton ;
  • La distance entre le 7e degré et le 8e degré : un demi-ton ;

Les degrés de la gamme

Le type d'accord qu'on construit dépend sur quel degré de la gamme qu'on construit l'accord. Dans la gamme majeure, un accord construit sur le premier degré (ou la première note) de la gamme est toujours un accord majeur, tandis qu'un accord construit sur le deuxième degré est un accord mineur.

On peut identifier chaque note de la gamme en lui désignant un chiffre et un nom. C'est ce que l'on appelle le degré de la gamme, il indique la position de la note au sein de celle-ci.

Voici les degrés de la gamme majeure

  • La note de Do correspond au degré no1 (la tonique) ;
  • La note de Ré correspond au degré no2  (la sus-tonique);
  • La note de Mi correspond au degré no3 (la médiante);
  • La note de Fa correspond au degré no4 (la sous-dominante);
  • La note de Sol correspond au degré no5 (la dominante) ;
  • La note de La correspond au degré no6 (la sous-médiante) ;
  • et la note de Si correspond au degré no7 (la sous-tonique) ;

Les accords formés avec les notes de la gamme majeure

Nous pouvons également former des accords en utilisant des notes de la gamme. Vous pouvez former de nombreux types d'accords avec les notes de la gamme majeure, y compris des accords majeurs, mineurs et des accords diminués.

Afin d'identifier les accords de n'importe quelle gamme majeure, nous pouvons s'y référer en utilisant les noms :

  1. L'accord qui est formé avec la première note de la gamme s'appelle l'accord tonique. 
  2. L'accord qui est formé avec la deuxième note de la gamme s'appelle l'accord de sus-tonique.
  3. L'accord qui est formé avec la troisième note de la gamme s'appelle l'accord de médiante.
  4. L'accord qui est formé avec la quatrième note de la gamme s'appelle l'accord de sous-dominante.
  5. L'accord qui est formé avec la cinquième note de la gamme s'appelle l'accord dominante.
  6. L'accord qui est formé avec la sixième note de la gamme s'appelle l'accord de sous-médiante.
  7. L'accord qui est formé avec la septième note de la gamme s'appelle l'accord de sous-tonique.

Un accord est simplement un ensemble de notes joués en même temps. Nous allons regarder d'abord l'accord majeur qui est une triade, un ensemble de trois notes jouées en même temps. 

Les triades ou les accords à trois sons

Un accord majeur est un exemple d’une triade tertiaire. C’est une triade, un groupe de trois notes, dont chaque note est séparé d’un intervalle d’une tierce.

Afin de former une triade, servez-vous d'un outil qui s'appelle le cercle de tierces.

Le cercle de tierces
Le cercle de tierces vous aide à repérer facilement chaque note d'un accord composé de tierces

Le type ou bien la catégorisation de l’accord dépend de la distance ou des intervalles entre les notes de l’accord. Par exemple, un accord majeur contient les intervalles suivants :

  • La distance entre la tonique et la tierce est une tierce majeure
  • La distance entre la tonique de l’accord et de la quinte est une quinte juste

Prenons l’exemple encore une fois de DO majeur, les notes qu’on a sélectionnés sont Do, Mi et Sol. La distance entre le Do et le Mi est de trois notes : DO, RÉ MI.  C’est la même chose pour Mi et Sol : MI FA SOL.

La notation des accords

Dans une partition ou une grille d’accords, les noms d’accords portent une lettre (anglais) ou plus rarement, sont identifiés par leur nom de solfège sans suffixe. L’accord de DO majeur que l’on a créé avec les notes de la gamme de Do est noté avec la lettre C.

1. L'accord de tonique : DO majeur

L’accord formé sur le premier degré de la gamme est l'accord tonique. C'est l'accord le plus important de la tonalité. L’accord tonique est généralement l'accord sur lequel une pièce commence et sur lequel elle termine. Cet accord donne un sentiment de repos et de stabilité à la musique.

Afin de créer l'accord de DO majeur, il suffit de prendre le premier, troisième et cinquième degré de la gamme de DO majeur et jouer ces notes ensemble.

  • Le premier degré est la note de DO ceci est également appelée la note fondamentale ;
  • Le troisième degré ou la tierce est un MI ;
  • et le cinquième degré ou la quinte est un SOL.

2. L’accord de sus-tonique

L’accord formé sur le deuxième degré de la gamme s’appelle l’accord de sus-tonique. C'est un accord très fréquent dans l'harmonie et donne une sensation de mouvement et de tension.

Pour créer l'accord de RÉ mineur dans la gamme de DO majeur, on utilise les degrés deux, quatre et six de cette gamme.

  • Le deuxième degré correspond à la note de RÉ, qui est la base de cet accord ;
  • Le quatrième degré, ou la tierce mineure, est un FA ;
  • et le sixième degré, ou la quinte, est un LA.

3. L'accord de médiante

L’accord formé sur le troisième degré de la gamme majeur est l’accord de médiante. Pour former l'accord de MI mineur dans la gamme de DO majeur, nous utilisons les degrés trois, cinq et sept.

  • Le troisième degré est la note de MI, qui sert de base à cet accord ;
  • Le cinquième degré, ou la tierce mineure, est un SOL ;
  • et le septième degré, ou la quinte, est un SI.

4. L’accord de sous-dominante

L’accord formé sur le quatrième degré de la gamme majeure est connu comme l'accord de sous-dominante. Pour créer l'accord de FA majeur dans la gamme de DO majeur, on utilise les degrés quatre, six et un.

  • Le quatrième degré est la note de FA, qui sert de fondation à cet accord ;
  • Le sixième degré, ou la tierce majeure, est un LA ;
  • et le premier degré, ou la quinte, est un DO.

5. L’accord de dominante

L’accord formé sur le cinquième degré de la gamme majeure est l'accord de dominante. Pour construire l'accord de SOL majeur dans la gamme de DO majeur, nous utilisons les degrés cinq, sept et deux.

  • Le cinquième degré est la note de SOL, qui sert de base à cet accord ;
  • Le septième degré, ou la tierce majeure, est un SI ;
  • et le deuxième degré, ou la quinte, est un RÉ.

Le moteur du système tonal est le mouvement entre l’accord de dominante et l'accord de tonique. On peut penser à un état de tension vers un état de détente. La dominante est donc l'accord qui crée un sentiment de tension et qui veut se résoudre vers l'accord tonique.

6. L’accord de sous-médiante

L’accord formé sur le sixième degré de la gamme majeure est l'accord de sous-médiante.  Cet accord se trouve un peu plus loin de la moitié du chemin entre la fondamentale et l'octave, dont le nom moins que le milieu.

Pour créer l'accord de LA mineur dans la gamme de DO majeur, on utilise les degrés six, un et trois.

  • Le sixième degré est la note de LA, qui est la note fondamentale de cet accord ;
  • Le premier degré, ou la tierce majeure, est un DO ;
  • et le troisième degré, ou la quinte, est un MI.

7. L'accord de sous-tonique

L’accord formé sur le septième degré de la gamme majeure est l'accord de sous-tonique. Pour former l'accord de SI diminué dans la gamme de DO majeur, nous utilisons les degrés sept, deux et quatre.

  • Le septième degré est la note de SI, qui est la note fondamentale de cet accord ;
  • Le deuxième degré, ou la tierce mineure, est un RÉ ;
  • et le quatrième degré, ou la quinte diminuée, est un FA.

Les accords à quatre sons

Connaissez-vous les accords ayant le chiffre 7, comme SOL7 ou G7? C'est un accord à quatre sons, ou un accord de septième. Prenons maintenant les notes sur le 1er, 3e, 5e et 7e degrés de la gamme et formons une tétrade, ou un ensemble de quatre notes en les jouant ensemble. 

Les notes que nous avons choisies sont DO, MI, SOL et SI. Cet accord s'appelle l’accord de DO majeur 7. C'est un exemple d'une extension d'un accord majeur.

La septième de dominante

Il est possible de former un accord de septième de dominante en partant de la dominante de notre gamme.  Donc en choisissant les notes sol, si, ré et fa et en les jouant ensemble, cela crée un accord de septième de dominante qui s’appelle SOL7 ou G7.

Il est primordial de remarquer que nous avons pris les notes de la gamme de DO majeur afin de créer un accord de SOL7. Ne prenez pas les notes de la gamme de sol majeur pour créer l’accord de SOL7 car cette gamme contient la note de FA dièse.

Pour en savoir davantage sur les accords et les gammes, consultez le programme J'apprends la guitare 101 pour de nombreux exemples.